Dragon Pole

Les Origines du Dragon Pole

william cheung poleIl ya plus de 3000 ans avant Jésus Christ, les bâtons et la longue perche existaient déjà, on les utilisait pour chasser autant que pour se défendre lors des batailles. Dans les arts martiaux traditionnel, le bâton mesure généralement  5 a 6 pied de long, et a le même diamètre d’un bout a l’autre. La longue perche, elle, peut avoir une longueur allant jusqu’à 13 pied et possède une extrémité conique.  Ces armes furent très prisées dans les anciens temps car extrêmement facile a construire.

Avec la découverte du bronze et de l’acier, les bâtons et les perches longues furent transformées en lance, en hallebarde, dans de multiples versions et différentes longueurs ayant a leurs extrémités une coulée de métal.

L’utilisation des bâtons et des perches fut très populaire auprès des moines Shaolin durant la dynastie Sung (960-1272). Les moines de Shaolin prirent part a la lutte pour protéger les provinces et aider les royaumes. L’empereur Sung fit appel a eux durant son règne. Les bâtons et les perches étaient très utilisés par les moines car de part leur religion, ils leur étaient interdit de donner la mort.

Longtemps après la dynastie Sung, les moines de Shaolin continuèrent de favoriser l’entrainement aux bâtons et aux perches longues. Il existe de nombreuses formes aux bâton dans les styles Shaolin. Mais l’une des plus réputées est celle dite des  » 6 frappes et demi » du Grand maitre Gee Sin.

La longueur de  » la perche du dragon » varie de 6 a 13 pied de long, soit entre 1,80 mètre  et 3,90 mètre! Les pratiquants s’entraine généralement avec une perche plus longue et plus lourde de manière a construire leur force musculaire et tendineuse autant que leur coordination.

Dans de réelle situation, les techniques a la perche peuvent être réalisée avec n’importe quel bâton. Il est toutefois conseillé de ne pas avoir une longueur de bâton inférieure a 4 pieds (1,20m).

Louk Dim Book Kwun

La forme des « 6 frappes et demi » améliore la force, la rapidité, l’agilité, le timing, l’équilibre, la coordination, les réflexes, la mobilité, la vision géométrique des angles d’attaques et de défense et la précision. La précision de chaque mouvement restant le point le plus important.

Les techniques de frappe de  » la perche du dragon » sont regroupées sous la forme de : poussée frontale, poussée latérale, frappe semi circulaire, pique, coup de butoir avec le coté du bâton. Les techniques défensives utilisent des mouvements tels que : Tarn Kwun, Garn Kwun, Jut Kwun, Fook Kwun, Tan Kwun, Bon Kwun and Huen Kwun. Les positions utilisées sont : Kwun jong and Kwun Ma, associée a des déplacements de coté, demi pas vers l’avant ou vers l’arrière.