[rev_slider accueilslider]-->

Enseignement

Académie yim wing chun / école d’arts martiaux chinois traditionnels

L’enseignement dispensé a l’académie comprend les études suivantes :

– Taos (formes) composant le style

– self défense, clé, arm lock controle et luxations

– Systeme d’interception contre les coups de poings et les coups de pieds

– Contact réflexes

– Chi sao (mains collantes) simple bras et double ainsi que toutes leurs applications en combat

– mannequin de bois (formes et applications)

-Armes (baton long, Dragon pole et couteaux pappillons) formes et applications

– Philosophie

kung fu wing chun

Le Wing Chun, l’un des styles de Kung Fu (prononcé Gong Fu) les plus abouti du sud de la Chine, comme tous les autres domaines du savoir, à une histoire. Celle-ci reflète à la fois les bouleversements dans les représentations conceptuelles de l’art du combat et les progrès de l’instrumentation et des techniques, ainsi que l’évolution des théories physiques, anatomiques et physiologiques. Trop souvent de nombreux styles laissent une large part à l’improvisation lors du contact avec un adversaire. Le Wing Chun, qui signifie littéralement « espoir pour le futur », mais aussi « printemps radieux », représente dans l’histoire du Kung Fu l’une des premières méthodes à étudier d’un point de vue scientifique les limites biomécaniques du corps humain dans la distance des percussions.

C’est une fusion des meilleures connaissances martiales de l’époque. Il s’appuie sur les principes géométriques de la prise du centre, identiques à ceux étudiés dans l’art de l’escrime française. Il n’y a aucune place dans cet art pour le hasard ou les choses abstraites. Développé au XVIIe siècle par deux femmes, le Wing Chun, dans l’esprit martial s’inspire plutôt de la non force. Il utilise la déviation de la force exercée par l’adversaire, ou bien l’interception couplée à une attaque simultanée, plutôt qu’un système classique de blocage – esquive, suivie d’une contre attaque. Toute attaque et tout contre sont basés sur des principes et des lois scientifiques qui leur concèdent une logique et une objectivité implacable.

brochure 2017_2018brochure 2017_20182